Ecoute, Expertise, Engagement

Blanchiment d’argent : une infraction pénale

Vous avez été placé en garde à vue ou mis en examen pour blanchiment ?

Vous êtes convoqué par la police ou devant le tribunal pour blanchiment ?

L’un de vos proches est mis en cause pour blanchiment ?

Vous avez besoin d’un avocat pénaliste pour vous assister, vous conseiller et vous défendre.

Le cabinet intervient immédiatement et dans la France entière.

Nous vous assurons une défense pénale optimale à tous les stades de la procédure.

N’hésitez pas à nous contacter au 01 42 66 65 72

Qu’est-ce que le blanchiment ?

Le blanchiment est le fait de faciliter, par tout moyen, la justification mensongère de l’origine des biens ou des revenus de l’auteur d’un crime ou d’un délit ayant procuré à celui-ci un profit direct ou indirect.

Constitue également un blanchiment le fait d’apporter un concours à une opération de placement, de dissimulation ou de conversion du produit direct ou indirect d’un crime ou d’un délit.

Le blanchiment peut être puni de cinq ans d’emprisonnement et de 375 000 € d’amende.

L’auteur de l’infraction doit donc connaitre l’origine délictuelle des fonds issus de l’infraction principale et manifester la volonté de les dissimuler.

Le délit de blanchiment peut être aggravé lorsqu’il a été commis de façon habituelle ou en utilisant les facilités que procure l’exercice d’une activité professionnelle ou encore lorsqu’il a été commis en bande organisée.